Michaël Seigle, violon – Nicolas Seigle, violoncelle

Diplômés des plus hautes écoles françaises (Michaël a étudié à l’Ecole Normale de Musique de Paris – Alfred Cortot dans la classe de Devy Erlih, Nicolas au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Lyon dans la classe d’Yvan Chiffoleau), Michaël et Nicolas Seigle sont deux frères issus d’une famille de musiciens. Ils forment un duo depuis plusieurs années.


Ils ont sorti en 2009 un double album dédié aux musiques d’inspiration populaire
(Bartók, Cassadó, Piazzolla, Kodály et Albéniz) avec le pianiste Grégory Ballesteros, en partenariat avec les pianos Hanlet Steinway&Sons et la banque Rhône-Alpes.

En 2016 est paru, pour le label Passavant Music, leur second disque, « Sur les routes de l’Est », avec les deux duos de Bohuslav Martinu, le duo d’Erwin Schulhoff et le célèbre duo Opus 7 de Zoltán Kodály. Suite à la parution de cet album, salué chaleureusement par la presse (Crescendo Magazine, Libération), le duo a été invité à faire un récital sur France Musique dans l’émission « Génération Jeunes Interprètes » de Gaëlle le Gallic. Il se produit, depuis régulièrement sur scène, avec ce programme, dans de nombreuses salles et plusieurs festivals.
Lorsque Michaël et Nicolas ont décidé d’enregistrer leur disque « Sur les routes de l’Est », ils n’hésitèrent pas un instant à choisir le studio Passavant Music, avec son preneur de son Philippe Muller. En effet, l’une des marque de fabrication de ce studio est d’être au plus près de la qualité authentique du son des instruments enregistrés, ce qui permet de sortir un produit Haute Définition (Hifi). L’autre priorité est l’importance donnée, avant tout, à la musique, à l’élan et au souffle musical d’une oeuvre.
Aucune sorte de retouche artificielle donc, et le moins possible de découpages et collages pour garder ce souffle musical qui fait du disque un « Concert à domicile », de la « Live Music », comme l’affirme Philippe Muller (passavantmusic.com).

Lorsque Michaël et Nicolas ont décidé d’enregistrer leur disque « Sur les routes de l’Est », ils n’hésitèrent pas un instant à choisir le studio Passavant Music, avec son preneur de son Philippe Muller. En effet, l’une des marque de fabrication de ce studio est d’être au plus près de la qualité authentique du son des instruments enregistrés, ce qui permet de sortir un produit Haute Définition (Hifi). L’autre priorité est l’importance donnée, avant tout, à la musique, à l’élan et au souffle musical d’une oeuvre.


Aucune sorte de retouche artificielle donc, et le moins possible de découpages et collages pour garder ce souffle musical qui fait du disque un « Concert à domicile », de la « Live Music »
, comme l’affirme Philippe Muller (passavantmusic.com).

Premiers vrais partenaires de l’Association depuis de nombreuses années, Michaël et Nicolas ont gagné le privilège de se produire en duo et dans d’autres formations à l’église de Monceaux-au-Perche, dans le cadre de « Cordes en fête », devenu un classique de la saison musicale percheronne.
Chaque année un public exceptionnellement mélomane et comptant de nombreux professionnels et organisateurs de concerts et festivals, se presse aux concerts dans l’église St Jean-Baptiste, dont l’immense voûte en bois parfait l’acoustique, tandis que sa petite taille permet une véritable proximité entre public et interprètes.
Un lieu où la musique a toute la place pour s’épanouir.
Et qui, grâce à l’engagement et au soutien de toute l’équipe de l’Association, favorise l’émergence de nouvelles générations de musiciens…qui constitueront autant de futurs partenaires…

Michaël et Nicolas ont d’ailleurs enregistré la vidéo de présentation de leur programme « Sur les routes de l’Est » dans cette église, vidéo que l’on peut retrouver sur leur site (http://duoseigle.com/index.php/fr/videos/)

Michaël et Nicolas construisent actuellement un programme italien, « Da Parma alla Scala », dans lequel les duos opératiques et très virtuoses de Niccolò Paganini et Alessandro Rolla seront tirés d’un certain oubli dans lequel ils étaient tombés. Lecompositeur et altiste Alessandro Rolla lui-même est d’ailleurs peu connu. Ce programme fera l’objet d’un prochain disque que le duo Seigle enregistrera en septembre 2018, avec Passavant Music, à l’église de Monceaux-au-Perche, avec le soutien précieux de Jean-Paul Laramée et de toute l’équipe de l’Association de Protection et de Promotion du Patrimoine de Monceaux-au-Perche.