L’Association s’est créée avec un double objectif de protection du patrimoine, et plus particulièrement, de l’église Saint-Jean-Baptiste ; et de promotion de ce patrimoine, à travers, notamment, l’organisation de concerts annuels de musique classique, profitant de l’acoustique exceptionnelle du bâtiment.

Nous n’avions évidemment pas les moyens d’inviter, dans notre petit village, des musiciens de très grande renommée, dont les cachets auraient sans doute dépassé nos recettes !

Avec Devy Erlih, premier Directeur musical de ces concerts, rapidement devenus des « classiques » de la saison musicale percheronne, nous avons choisi de présenter des jeunes talents, tous issus, au départ, de sa classe de musique de chambre à lEcole Normale Supérieure de Musique – Alfred Cortot, dont ils étaient les premiers lauréats : nos premiers concerts s’intitulaient d’ailleurs « Concerts des Lauréats » !
Ces jeunes ne touchaient aucune rémunération : ce bénévolat est d’ailleurs toujours notre règle d’or, même si beaucoup de ces –aujourd’hui moins jeunes – talents sont connus et reconnus !

Leur participation à ces premiers concerts leur permettait de se produire devant un public dont chacun s’accorde à saluer la compétence et l’enthousiasme. De se faire ainsi connaître de musiciens professionnels, que nous nous sommes toujours attachés à inviter, grandement aidés par les associations de soutien des élèves de l’Ecole Normale Supérieure de Musique – Alfred Cortot !

C’est grâce à cette synergie que se sont constitués, autour de nos concerts, des duos, des trios, des quatuors, des quintettes… jusqu’à ce septuor constitué d’un quintette à cordes, d’un percussionniste et d’une soprano qui créera, en 2018, en première mondiale, et de façon toujours bénévole, le spectacle musical Supernovae, sur un livret du grand dramaturge Fabrice Melquiot.

Grâce aux Concerts à Monceaux, ces jeunes ont été découverts par des organisateurs d’autres festivals… et engagés par leur dirigeants et directeurs musicaux.

-> Dès 2011, Michaël Seigle et Aya Kono sont engagés par le Festival Ars Terra, en Baie de Somme.

-> En 2014, Michaël et Nicolas Seigle sont engagés à Valenciennes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-> En ->2015, le grand espoir français de la harpe, Anaëlle Tourret, sollicite Michaël et Nicolas Seigle, pour préparer avec eux, à Monceaux, le concours international de Jérusalem, où elle remportera deux prix parmi les plus prestigieux ! Les deux frères avaient été remarqués par de grands professionnels amis de la jeune harpiste, lors de leur belle prestation, à Monceaux, l’année précédente.

-> En 2016, le quatuor formé par Michaël Seigle, Vincent Soler, Estelle Gourinchas etNicolas Seigle, avec Fabrice Pierre à la harpe, séduisent également à Monceaux, avec notamment, deux superbes pièces d’André Caplet, les organisateurs du Festival Harpe en Avesnois… qui les engageront, en vedettes, pour leur édition 2017.

-> En 2018, les organisateurs et directeurs de ces festivals seront encore une fois présents à Monceaux… pour la création de Supernovae, dont la carrière s’annonce exceptionnellement prometteuse…

C’est ainsi que l’Association bénéficie de deux types de partenariat : avec des musiciens et des ensembles, dorénavant connus dans le monde de la musique classique et contemporaine… Et avec des responsables de festivals importants à vocation similaire.
Qui tous, ont vocation et moyens de promouvoir Monceaux… et son patrimoine !