Alors que « La femme changée en renard » retourne à la vie sauvage, les chevreuils, les loirs, les souris, les moineaux, les cerfs et les moutons sortent des bois et des prés et viennent poser en habit de soie ou de coton dans mon atelier. Depuis toujours la place de l’animal à nos côté fait question; ma peinture avec légèreté, je l’espère, est une modeste contribution à ce vaste débat philosophique chaque jour un petit peu plus d’actualité.


Catherine Gouny
Tél : 06 84 20 50 99
mail : contact@catherine-gouny.fr
site: www.catherine-gouny.fr